qui sera president en 2022 (3)

Qui sera président en 2022?

Avec la Pandémie et l’angoisse économique qui occupent le champ médiatique en France, on pourrait presque oublier que les prochaines élections présidentielles arrivent à grands pas, et qu’on se demande qui sera président en 2022.

Le pouvoir en place, terriblement affaibli dans les sondages, ne voit pourtant pas se dégager un candidat d’opposition en force de le faire tomber. 

Alors que disent les spécialistes de la Voyance sur le sujet? 

Que peut faire la Voyance en Politique? 

Comme on peut s’en douter, il ne suffit pas de taper “Voyance président 2022” sur un moteur de recherche pour connaître le nom du chef du pays et passer à autre chose. 

La Voyance ne marche pas comme ça. 

C’est au contraire dans les sujets de ce type qu’un résultat clair et limpide est le plus difficile à fournir: 

Des millions de personnes tournent leur attention, leurs espoirs, leur ressentiment, sur une poignée de candidats qui représentent des pouvoirs avec d’énormes implications dans le futur. 

Ce genre de “noeud” émotionnel rend toute lecture de l’avenir extrêmement difficile.  

Mais nous allons nous plier à l’exercice, et vous donner notre Avis le plus clair sur la présidentielle 2022.

Notre Voyance par partis politiques

Les Républicains

Après avoir essuyé autant de scandales dans les précédentes présidentielles, les républicains peinent à se trouver une nouvelle tête dirigeante.

Cela se verra très tôt, dans les primaires qui verront se déchirer les premiers candidats. 

Aucune femme ne pourra faire entendre sa voix, et certaines dissentions se feront entendre à ce sujet 

Le résultat des votes placera Xavier Bertrand en courte tête devant François Baroin, qui discrètement, aura su faire progresser ses idées au sein de son mouvement. 

Une tentative désespérée de Nicolas Sarkozy de revenir au devant de la scène n’aura aucun écho, l’Aura de ses problèmes judiciaires obscurcissant tout avenir politique pour lui. 

La France Insoumise

Le parti de Gauche arrivera très divisé sur le devant de la scène. 

C’est Mélenchon qui se représentera, malgré des dissensions internes. 

Quelques voix s’élèvent pour demander son recul pour des éléments plus jeunes de son parti, comme Ruffin ou Quatennens, mais rien n’y fera, et c’est le vieux tribun qui affrontera les urnes. 

Contrairement à son grand mouvement populaire de 2017, et une campagne menée malgré des problèmes de santé, les voix ne suivront pas et il restera en dessous du doublé de tête

Les Écologistes

Le parti écologiste ne marque pas les visions de l’avenir pour la présidentielle 2022. 

Loin de confirmer son élan des Européennes, Yannick Jadot et ses maires fraîchement élus semblent au contraire subir le contrecoup de leurs récents succès, et ne parviennent pas à s’imposer dans le duel final, ni même en troisième position.

Le prochain président de la France ne sera pas écologiste.

Le Parti Socialiste

Il apparaît de façon tellement transparente dans nos visions d’avenir, qu’on aurait pu le ranger dans les “petit partis”.

Rien ne semble pouvoir fournir, à un des plus vieux partis politiques français, la figure politique qui lui manque pour remonter au devant de la scène. 

Hamon n’arrivera même pas à convaincre dans leurs primaires. 

Aucun héros providentiel ne s’imposera, et de nouvelles guerres internes, entre les partisans de la sociale démocratie et de son aile gauche, plus sociale, achèveront d’achever leur débâcle. 

Les “petits partis” 

La droite Chrétienne, le parti communiste, Les Partis de Gauche anticapitaliste, Asselineau et son Frexit… seront présent également dans les débats, mais ne recevront, ni des médias, ni du public, le soutien nécessaire pour monter de quelques points dans le vote final. 

Ils feront office, comme souvent, de challengers intéressant, mais qui n’arrivent définitivement pas à concrétiser leurs idées dans les urnes. 

Le Rassemblement National

Marine le Pen et son mouvement ont joué la discrétion jusqu’alors, mais utiliseront les terribles failles qu’a laissé le gouvernement Macron, pour s’attaquer à lui sans relâche. 

La vague qu’elle créera derrière elle sera importante, mais sera essentiellement constituée d’une population en colère contre le pouvoir actuel:

La violence et le ressentiment sont très ancrés dans les visions qui concernent le rassemblement national: Cette colère des votants qui s’exprimera à travers elle dans un brutal vote de protestation.

Dans ce futur incertain et difficile, seule l’idée de ce rassemblement existe. 

Aucun visage particulier n’arrive à incarner le Rassemblement national, aucun autre leader ne semble pouvoir exister à côté de cette figure de Marine le Pen, qui peine elle même à incarner ce personnage à part entière. 

La France en Marche

La présence Emmanuel Macron est particulièrement fort dans la trame de l’avenir français, mais, contrairement à Marine le Pen, son Parti ne laisse presque pas d’empreinte. 

On pourrait croire que le mouvement en Marche tout entier ne tient plus que par sa figure dirigeante: 

ceux qui voteront Macron le feront pour la personne, et non pour les idées de son mouvement. 

Mais les tensions et les polémiques créées par ses cinq ans de pouvoir feront beaucoup pour ébranler sa popularité dans les bureaux de vote. 

Il y a une sorte de frontière entre la manière dont il apparaît dans le paysage médiatique du pays, et la perception qu’en ont les français eux même. 

Cette fracture provoquera des ressentiments violents, qui s’ajouteront à la colère qui suit la crise de la Pandémie. 

L’Abstention

Il y a au milieu de ces visions troublantes, un vide froid et empli de rancoeur qui se divisera en deux parties:

Le premier tour devrait amener une grande partie des français devant les unes, bien plus que pour les dernières élections. 

Nous ressentons des scrutins terriblement serrés malgré une guerre d’images violente et agressive. 

Le deuxième tour, lui, sera l’exact contraire de la ferveur du premier tour

Comme si, vidés et déçus, une très grande majorité de français avaient refusé de se prêter au jeu démocratique.

Ce taux d’abstention, ce vide, sera si important qu’il remettra en question la légitimité de ces élections, et amènera un nouveau conflit politique violent avec la légitimité pour thème. 

Rien dans nos visions n’apparaît comme une nouveauté dans le paysage politique français de ces prochaines années. 

Quel président pour 2022? 

Si une réponse sincère devait être faite, ce serait l’Abstention.

Mais toutes nos perceptions semblent mener au duel MARINE LE PEN / MACRON. 

Ce combat sera passionné et difficile, mais il amènera avec lui un vent de colère et de révolte qui sera le troisième homme de cette élection. 

Il faudra très peu pour faire pencher le plateau d’un président à une présidente, et l’Issue est aujourd’hui encore incertaine: elle se jouera littéralement à quelques milliers de voix.

Cependant: AUCUNE des deux solutions ne satisfera une masse très importante de votants qui le feront savoir dans les rues avec une grande violence. 

Nous espérons que notre pays sortira de cette crise politique majeure dans un climat plus apaisé, et pourra aller vers l’avant dans un climat dépassionné. 

Toute l’équipe de voyants par téléphone de Hellovoyance